Algiers Photos Featured in L'Eclectique

Monday, April 27, 2015 | Algiers, Algeria (map)

Une touche de couleur à Alger centre
L'Eclectique Magazine, an online magazine of culture and arts "from Tangier to Baku", has just published a series of my Rolleicord photos of Algiers accompanied by a brief French text on how I came to live here and what the experience is like. It is my honor and pleasure to share the text and photos here, accompanied by a rough English translation. Enjoy:
Andrew Farrand, Place de l'Emir Abdelkader, central Algiers
Escale Algéroise d'Andrew Farrand

L'Eclectique vous propose de découvrir Alger, capitale de l'Algérie, une ville si peu connue, à travers les photos d'Andrew Farrand, expatrié américain de 30 ans. Passionné de photos et de voyages, Andrew partage son coup de cœur pour cette ville, sa curiosité du monde et ses découvertes à travers ses expériences de vie dans des pays étrangers sur son très beau blog Ibn Ibn Battuta lancé il y a plus de dix ans. Dans un style direct, libre et enthousiaste, Andrew révèle sa passion pour l'écriture et la découverte d'autre cultures. Escale dans les rues d'Alger avec la sélection de photos d'Andrew Farrand qui se présente dans le texte suivant:

« Originaire de la ville de Baltimore, sur la côte est des États-Unis, j'ai étudié les relations internationales à l'Université de Georgetown, à Washington DC. Durant mes études, j'ai eu l'occasion de cultiver mes passions pour les voyages, les langues étrangères et la découverte d'autres cultures, à travers des séjours dans plusieurs pays, comme le Congo, la Jordanie, la Syrie et la Tanzanie.

En 2004, j'ai lancé mon blog Ibn Ibn Battuta qui tire son inspiration, comme son nom, du célèbre voyageur marocain Ibn Battuta. Jusqu'à aujourd'hui, je publie mes réflexions diverses sur mes voyages et la vie quotidienne dans les pays où je vis et travaille dans la coopération internationale et le consulting. J'ai résidé au Maroc en 2008-09 et je suis en Algérie depuis 2013. Dès mon installation à Alger, je suis tombé amoureux de la capitale algérienne, ville de merveilles architecturales, de riches traditions et d'un mélange culturel sans pareil. Les jardins fleuris et les passages secrets, le tout si peu connu du monde extérieur. Aux Etats-Unis comme ailleurs, il est très rare de rencontrer quelqu'un qui a mis le pied à Alger. Je me considère comme privilégié de pouvoir habiter ici.

Ce coup de foudre pour Alger m'a inspiré en encourageant ma créativité artistique. Photographe amateur depuis mon adolescence, j'ai fait mes premiers pas dans la photographie argentique, avec un Rolleicord 1951 que j'ai hérité de mon père et qui a rapidement remplacé mon appareil numérique. Ces photographies argentiques, avec leurs couleurs incomparables, distinguent mon blog. J'adore créer mes images « nostalgiques », et surtout dans un pays comme l'Algérie qui apprécie si pro-fondément son histoire et la considère comme un patrimoine vivant. »
Algiers Stopover with Andrew Farrand

L'Eclectique presents to you Algiers, the little-known capital of Algeria, through the photos of Andrew Farrand, a 30-year-old American expatriate. Passionate about photos and travel, Andrew shares his love for the city, his curiosity about the world, and his discoveries through his life experiences in foreign countries on his beautiful blog, Ibn Ibn Battuta, launched over 10 years ago. In a direct, free, and enthusiastic style, Andrew reveals his passion for writing and for discovering other cultures. Here, a visit to the streets of Algiers with a selection photos from Andrew Farrand, who presents himself as follows:

"Born in the city of Baltimore, on the east coast of the United States, I studied international relations at Georgetown University in Washington DC. During my studies, I had the opportunity to cultivate my passions for travel, foreign languages, and discovering other cultures through stays in several countries, including Congo, Jordan, Syria, and Tanzania.

In 2004, I launched my blog, Ibn Ibn Battuta, which draws its inspiration—like its name—from the famous Moroccan traveler Ibn Battuta. Today, I continue to publish my reflections on my travels and everyday life in countries where I live and work (in the fields of international development and consulting). I lived in Morocco in 2008-09 and have been in Algeria since 2013. Since arriving in Algiers, I have fallen in love with the Algerian capital, a city of architectural wonders, rich traditions and an unparalleled cultural mix, flowering gardens and secret passages—and all of it so little known to the outside world. In the United States and elsewhere, it is very rare to meet someone who has set foot in Algiers. I consider myself privileged to be able to live here.

Falling for Algiers has inspired and encouraged my artistic creativity. Though an amateur photographer since my teens, I only recently began experimenting with film photography, using a 1951 Rolleicord that I inherited from my father and that quickly came to replace my digital camera. These film photos, with their incomparable colors, are what really distinguish my blog. I love creating these "nostalgic" images, especially in a country like Algeria, which so deeply appreciates its history and considers it a living heritage."
Vue générale sur la place de la Grande Poste, avec le port d'Alger en arrière-plan
Une jeune fille en haïk passe devant la statue de l'Emir Abdelkader, héro national.
Un coin calme de la Casbah, l'ancien quartier d'Alger
Un policier dans les rues d'Alger
L'un des passages piétons étroits sillonnant la capitale, qui est construit sur des hautes collines
La Casbah, cœur de l'héritage culturel de la capitale algérienne
Le Jardin d'Essai du Hamma, au pied du Monument des Martyrs de la guerre de libération
Les Algérois et leur amour pour la mer
Les sardines, élément essentiel du repas estival sur la côte algérienne
Des enfants montent les escaliers d'un petit chemin de la Casbah
Deux amies proches
Deux femmes en haïk blancs, la tenue traditionnelle des algéroises
Faïences peintes à la main, sur la façade d'un hôtel oublié à Alger
Un cimetière d'Alger
Bâtisses coloniales, avec leurs magnifiques balcons aérés
Bâtisse mauresque, une preuve de l'influence locale sur l'architecture coloniale
Balcons sur la rue Didouche Mourad, artère commerciale principale de la capitale
« La nouvelle mosquée », construite en 1660
Deux organisatrices des sorties en haïk du groupe « Belaredj »
With my sincerest thanks to the team at L'Eclectique Magazine / Avec mes remerciements les plus sincères à l'équipe de L'Eclectique Magazine.

8 comments:

Maggie Farrand said...

This is so cool! Congrats!!

Anonymous said...

Thank you to bring me back good memories of my country

Peter said...

Fantastic, Andrew. More of this, please! Hope all is well avec toi.

Anonymous said...

Lovely expressive photos, well done!

Anonymous said...

Great experience, hope you are having great time in Algiers.

Sabrina B said...

Your photos speak for themselves! they're gorgeous !!

Andrew Farrand said...

Thanks all. Really appreciate the kind words! Glad you enjoyed the photos.

Anonymous said...

Great pictures, Thank you ever so much for showing to the world the beauty of Algiers. Algerian people definitely owe you, so I hope they're showing you the respect you deserve. Thanks again.

Post a Comment